Entraide et divertissement

Entraide et divertissement

Invité vous êtes ici chez vous !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Découragée, je suis au désespoir................

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Andrée
Membre


Nombre de messages : 544
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Sam 9 Fév - 15:39

Donna, si vous saviez depuis combien de repas mon mari s'est préparé. Je mange ce que j'aime mais en tenant compte aussi de ses goûts donc je fais la part des choses. Oui, parfois je me gate et j'en profite souvent lorsqu'il n'est pas là comme ce soir. Il soupe à l'arèna ( hot-dogs, frites et pepsi) par bon pour la santé mais c'est son choix.. Moi, je me prépare une quiche lorraine avec une bonne salade qu'il a fait avant hier.

Je sais que je vais me faire crucifier, mais moi aussi j'ai eu des problèmes avec mon fils à l'adolescence (15 ans). j'ai été obligé de le faire arrêter par la police pour violence envers moi. Je vous fais grâce de tous les détails mais il a été placé en centre d'accueil par la loi des jeunes contrevenants. Aujourd'hui mon fils est mon meilleur défenseur, personne ne touchera à sa mère. Celà lui a permis de comprendre que la violence ne règle rien. Et il me remercie de ce qu'il est rendu. Il dit que si je n'avais pas agis de la sorte il ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Il a 32 ans maintenant, est infographe pour une grosse agence de publicité de Montréal, est en couple depuis 4 ans, viens de s'acheter une maison et rêve d'avoir un enfant.

Oui, Roberto et Lolo, la vie est parfois plus dure que l'on pense et malheureusement il faut parfois poser des gestes qui nous font mal. Car croyez-moi, ce ne fut pas une partie de ma vie qui êtait facile. et prendre certainesdécisions sont déchirantes surtout lorsque tu es seule à pouvoir agir, personne à qui confier nos craintes et nos peurs. Je sais que de l'aide est possible mais des fois c'est "ta peau ou celle de l'autre" que ce soit ton fils ou ton mari.

Aujourd'hui je ne regrette pas ce que j'ai fait à cette époque et je remercie "Dieu" ( mon ami d'en haut) de m'avoir donné la force de passer cette période triste de ma vie, non pas sans séquelles mais rien d'irréparables.

Je vous aime tous, même dans la contreverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donna
Membre
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Merci   Sam 9 Fév - 15:47

Merci Andrée,

DE vous avoir lu est un baume pour le coeur et disons que votre texte m'aide a ne pas me sentir seule....je le savais mais parfois on se repose toujours cette foutu question: qu'avons nous fait de mal pour qu'il souffre autant...

Milles merci droit au coeur xxxxx

donna :=AF=:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane
Lionne non dégriffée
avatar

Nombre de messages : 21349
Age : 72
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Sam 9 Fév - 16:43

Et aussi pour que vous souffriez autant, parce que vos souffrances sont immenses, ça se sent a vous lire.

Parfois je sais pertinemment qu'il faut prendre le taureau par les cornes pour sortir les enfants de leur dépendance.

Dommage qu'il n'accepte aucune aide Donna votre fils, il en a grandement besoin et vous aussi.

Bon courage a vous tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donna
Membre
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: J'apprécie..   Sam 9 Fév - 20:38

IL est certain que parfois nos paroles peuvent semblées être injustes, mais en ce qui me concerne présentement j'ai l'aide qu'il me faut.

Tirer le taureau par les cornes effectivement ce n'est pas évident mais bon, question santé de maman et papa je crois que nous n'aurons pas le choix d'agir.

Je vous embrasse et vous remercie tous d'avoir partagé avec moi et j'espère sans rancune pour ceux que j'ai pu choquer.

Donna xxxxxxxxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane
Lionne non dégriffée
avatar

Nombre de messages : 21349
Age : 72
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Sam 9 Fév - 20:47

Ceci dit le message de Roberto n'était pas méchant mais lui il a élevé seul ses trois filles; c'était très ardu par moments mais sa toute première priorité ce sont ses filles comme pour Lolo c'est son fils.

Il n'a que 24 ans ou déjà 24 ans. Tu sais Roberto souvent ici on conseille aux parents de mettre le grand "Tanguy" a la porte afin qu'il se prenne en main, s'il vole ses frères et soeurs, ses parents, pour dilapider dans la dope ça n'a rien d'acceptable et comment l'en dissuader s'il refuse d'entendre?

Moi je n'accepterais pas que mon grand vive a mes crochets en ne faisant strictement rien de son temps sauf boire, s'amuser, faire des petits vols etc. pendant que moi je me tue a travailler. Je l'obligerais a travailler au moins. Je crois que sur ça Lolo tu vas être d'accord. Je ne crois pas que tu accepterais que ton grand te vole pour s'amuser sans étudier, sans chercher du travail, pendant que tu te tues a travailler pour le faire vivre.

Mais comment faire accepter de l'aide a quelqu'un qui la refuse, ça ne s'impose pas. Comment obliger un jeune adulte a travailler pour subvenir a ses besoins au lieu de voler papa et maman et sa fratrie pour continuer a "jouir" de la vie sans faire d'effort?

Bobby tu es dans le milieu tu as des idées sûrement sûrement a lui donner a Donna non? Moi j'ai pleine confiance en toi et je suis certaine que tu indiqueras des pistes a suivre????

Elle peut faire quoi Donna avec ce problème? Il n'a pas 16 ans son grand, il en a 24!!!!!!!!


Dernière édition par le Sam 9 Fév - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Snapshot
Membre
avatar

Nombre de messages : 726
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Sam 9 Fév - 20:47

Donna, la route de la vie n'est pas toujours droite, parfois il faut donner des coups de volant afin d'éviter de prendre le champ.

Je crois que votre fils est rendu à l'heure des ultimatums.

Comme Andrée le mentionne, c'est dur sur le coup mais, combien bénifique par la suite et ce... Pour tous.

Ca nous est tous arrivé, on parlotte, on discute mais un jour, on doit agir, agir pour notre bien et le sien sinon, on s'en va nule part et on finit tous par se noyer.

Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/64258971@N05/
Roberto
Membre
avatar

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Dim 10 Fév - 5:42

Citation :
Il n'a que 24 ans ou déjà 24 ans. Tu sais Roberto souvent ici on conseille aux parents de mettre le grand "Tanguy" a la porte afin qu'il se prenne en main, s'il vole ses frères et soeurs, ses parents, pour dilapider dans la dope ça n'a rien d'acceptable et comment l'en dissuader s'il refuse d'entendre?

Ca, ça me paraît évident de dire à ses enfants de quitter le nid. Sur mon frigo, j'ai toujours ce magnet sur lequel est noté "il faut donner des racines à ses enfants et par la suite des ailes" Quelque chose dans le style.

Ce que j'eassayais d'expliquer auparavant, c'était qu'il fallait éviter de focaliser, d'accuser UNE personne. Je pense qu'une famille est un système ; que ce système fonctionne suivant ce qu'on y met dedans. Un enfant à certainement plus de chances d'aimer la musique classique si ses parents l'ont initié à l'écoute de cette musique. Cela dit, celui qui n'aura été élevé que dans l'écoute d'Elvis Presley, pourra en être dégouté, pourra aimer Chopin ; cela dépend du caractère de chacun.
Dans une famille, les relations sont très complexes et les réduire à "c'est de sa faute, pas la mienne" est un peu lapidaire. Une famille est composée d'individus, chacun avec son caractère, ce qui est inné. Pourquoi, dans une même famille, l'un va bien travailler à l'école et l'autre ne rien faire, alors qu'ils ont reçu "à priori" la même éducation... ?
Donc, une famille est composée d'individus, des relations que chacun entretient avec l'autre, de la famille élargie (tante, oncle...), des relations sociales propres à chacun, de son rapport à la société, du rapport au monde. Je ne veux pas excuser le fiston de rester à la maison ; et un bon coup de pied au cul n'a jamais fait de mal aux glandouilloux. Cependant, il faut aussi savoir s'interroger sur le pourquoi mon fils ou ma fille fait ça (se drogue, fume, est père ou mère jeune, boit, fugue, se montre violent... ?) Je ne crois pas que ceci arrive seul ; il y a souvent des causes extérieures à la personne. Des enfants battus ont la peur de reproduire la violence familiale ; des personnes qui ont connu les bombardements ont la peur au moindre bruit ; des personnes qui se droguent le font pour quitter ce monde trop violent pour eux ; des gens qui boivent le font pour être une autre personne et éviter de se regarder dans la glace... Je synthétise bien sûr...

Au risque d'être un peu long, je pense qu'il est important de comprendre le chemin qu'à suivi votre enfant ; qu'est-ce qui l'a mené là où il en est actuellement ? Y a t-il eu absence de "cadre", de repères ? Y'a t-il toujours eu de l'écoute et de la compréhension de son entourage ? Est-ce entièrement de sa faute d'être ainsi (ce qui ne l'excuse pas). Je pense qu'il est important de regarder cette situation avec un rétroviseur et d'essayer de voir le chemin parcouru.

L'autre jour, ma fille Clotilde ne m'a plus parlé. Je n'ai pas compris. Il y a des choses qui nous échappent. Pendant plus d'un mois, nous ne nous sommes pas parlé. Juste une lettre. Grâce à l'intervention et à l'intelligence de Lolo, nous avons fait un repas ensemble la semaine dernière. Et j'ai dit à Clotilde "je serai toujours là ; par contre il faut apprendre à dire, à parler. Je n'ai jamais mangé qui que ce soit. Mes enfants, c'est ce que j'ai de plus précieux au monde". Voilà à peu près les paroles dites. Clotilde m'a répondu qu'elle avait agi bêtement, sans trop réfléchir ; sur ce je lui ai dit qu'elle avait bien fait de poser le problème et que son acte n'avait rien de déplacé. Je ne voulais pas l'accuser à tort et j'ai cogité. Et c'est important que chacun entende ces paroles. Souvent nous pensons "oh ! mais il le sait bien que je l'aime !". Hé bien non ! Et ça ne fait pas de mal de se l'entendre dire.

Essayez de discuter avec votre fils Donna. En évitant de prendre des chemins indirects. Parlez-lui de vous, de votre ressenti, de vos sentiments ; parlez-lui de l'idéal que vous auriez voulu atteindre et des difficultés que vous avez eu pour ne pas y arriver. Dîtes-lui la souffrance que vous avez en votre coeur sans l'accuser d'exister et d'être assis là. Après tout, les enfants naissent après les parents... Mais soyez ferme aussi ; montrez-vous decidée à changer. Vous avez le droit de vivre, de jouir, d'exister à plein temps. Si je peux me permettre un "reproche" à votre égard serait celui-là : "se sacrifier" pour les autres. Je pense, qu'il faut déjà penser à soi, pour faire le bonheur des autres... En tous cas, c'est ma philosophie.

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée. belle journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Dim 10 Fév - 6:30

Diane a écrit:
Je crois que sur ça Lolo tu vas être d'accord. Je ne crois pas que tu accepterais que ton grand te vole pour s'amuser sans étudier, sans chercher du travail, pendant que tu te tues a travailler pour le faire vivre.

Je suis 300% d'accord Diane, c'est absolument inenvisageable. A ce propos, j'aime assez ce qu'a fait Andrée, même si ça a dû lui sembler terrible, c'était la meilleure solution à adopter, la preuve, c'est que son fils la remercie désormais.
Moi, je doute en permancence de l'utilité de mes actions en ce qui concerne Clément. c'est difficile d'élever un enfant seule et je me trompe souvent. Je sais que j'ai réussi certaines choses et j'en suis assez fière mais pour le reste, je suis dans la grande nébuleuse. Si Clément envisage l'avenir à ne rien faire sinon rester à la maison, il faudra qu'il le fasse ailleurs que chez moi.
Il y a plein de choses sur lesquelles j'aimerais rebondir, en particulier celle qui consiste à dire à nos enfants qu'on les aime quoi qu'ils aient pu faire, quoi qu'ils fassent encore. Il faut leur dire, il faut que nous parents exprimions nos sentiments et nos craintes, pour nos enfants, nous sommes assez souvent des espèces de rocs indéboulonnables, c'est bien parce que de cette façon, nous les rassurons, mais il est important qu'ils sachent que ces rocs peuvent être érodés par les coups.
Leur dire ne signifie pas les rendre coupables, loin de là, mais leur faire comprendre que nous, parents, sommes aussi parfois bêtement humains et à court de moyens.
Donna, je sais que vous écrivez avoir essayé beaucoup de choses, permettez-moi d'insister encore, il y a probablement une issue heureuse à cette histoire. il ne faudrait pas qu'elle pût s'infecter davantage. Vous ne pouvez plus aider votre fils seule, d'autres le peuvent, dussiez-vous pour cela user de méthodes un peu coercitives.
Comme l'a fait Andrée.
Je n'ai pas écrit qu'il vous faut alerter les services de police, je pense davantage à une structure psychologique, même si ce n'est pas la panacée universelle, ça peut être un moyen efficace pour votre fils de lui remettre les yeux en face des trous si je peux me permettre.
Et vous de retrouver une énergie, un souffle, et pourquoi pas une thérapie familiale ?
Ne vous sentez pas blessée Donna, chacun de nous fait ce qu'il peut mais parfois il faut accepter l'aide d'une main tendue là où les deux nôtres demeurent impuissantes; AMITIÉ
Revenir en haut Aller en bas
Diane
Lionne non dégriffée
avatar

Nombre de messages : 21349
Age : 72
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Dim 10 Fév - 8:16

Citation :
Essayez de discuter avec votre fils Donna. En évitant de prendre des chemins indirects. Parlez-lui de vous, de votre ressenti, de vos sentiments ; parlez-lui de l'idéal que vous auriez voulu atteindre et des difficultés que vous avez eu pour ne pas y arriver. Dîtes-lui la souffrance que vous avez en votre coeur sans l'accuser d'exister et d'être assis là. Après tout, les enfants naissent après les parents... Mais soyez ferme aussi ; montrez-vous decidée à changer. Vous avez le droit de vivre, de jouir, d'exister à plein temps. Si je peux me permettre un "reproche" à votre égard serait celui-là : "se sacrifier" pour les autres. Je pense, qu'il faut déjà penser à soi, pour faire le bonheur des autres... En tous cas, c'est ma philosophie.

J'adhère vraiment a ce que tu dis Roberto, et aussi Lolo du sud. J'ai demandé des éclaircissements parce que je n'étais pas certaine que vous ayez été compris, et comme je vous connais je savais que vous êtes pleins de bon sens et je connais les efforts de Lolo pour rendre son fils le plus autonome possible avec les difficultés de l'ado...

Merci d'avoir expliqué plus clairement. Je suis certaine que Donna va en tirer quelque chose, elle qui se décarcasse pour ses jeunes.


Et ça me rappelle certaines paroles de Maurice mon père: "Quoique tu fasses, quelle que soit l'erreur de parcours ou peu importe ce que tu feras, reviens a la maison si jamais tu es malprise et nous on t'aimera encore et on t'aidera toujours"

Quelle belle sécurité ça donne ça!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donna
Membre
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Merci à vous...   Dim 10 Fév - 8:42

Roberto,

Désolée que mes paroles aient pu vous choquer, bon quand je dit scotchtape c'est bien sure avec humour entre adulte mais jamais j'oserais blesser mon fils en le bombardant de tout les noms, c'était une expression simplement écrite avec humour. Moi aussi mes enfants sont le centre de mon univers. Guillaume est mon bébé, le plus jeune, il nous dit que nous n'avons rien fait, que tout ceci n'est pas de notre faute, mais bon, parfois je crois que celà date des années ou j'ai du m'occuper de son frère, Richard, qui était malade et demandait beaucoup. Nous avions retiré Richard de l'École pour lui enseigner à la maison, il apprenait en privé plus facilement mais bon Guillaume de son coté était jeune (7ans je crois) et aurait désiré selon moi apprendre aussi à la maison, mais la situation a Richard n'était que temporaire.

MOn autre fils, Richard, vit avec un handicap intellectuel, je connais la vie et la vie me connais. Je ne connais pas tout de la vie mais ayant du me battre pour son handicap j'ai grandi dans cette aventure et acquis une expérience de vie merveilleuse et j'en apprend encore à 46 ans.

Loin de moi de blesser dans mes paroles...

Merci aussi à Lolo et Diane j'apprécie...

Donna xxxxxxxxxxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane
Lionne non dégriffée
avatar

Nombre de messages : 21349
Age : 72
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Dim 10 Fév - 10:26

Je salue ton courage Donna... ça doit être extrêmement difficile a vivre.

Reviens nous donner de tes nouvelles et de ses nouvelles parfois oki?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Dim 10 Fév - 11:40

Moi aussi Donna, j'aimerais que vous donniez de vos nouvelles et Roberto aimerait sûrement aussi,je parle à sa place parce qu'à l'heure qu'il est, il doit être en train de profiter de ses filles avant que les aînées ne repartent, mais je crois que c'est ce qu'il dirait. COMPLICE
Je ne crois pas qu'il faille vous sentir trop coupable non plus, ça n'aidera ni votre fils ni vous. Le fait que vous mentionniez le handicap de Richard apporte un autre éclairage, il peut expliquer en partie le comportement de Guillaume mais en partie seulement. Guillaume ne se sent peut être pas assez sûr de lui, n'a peut être pas assez confiance en lui, si tel est le cas, il faut le rassurer, tous les chemins de la vie passent par des erreurs, c'est comme ça qu'on apprend. C'est d'ailleurs le reproche majeur que je fais à l'Education Nationale chez nous, elle a perdu le sens de l'erreur, c'est à l'école qu'il faut pouvor se tromper, or, et c'est un autre débat, l'école d'aujourd'hui veut des résultats, vite et bons, c'est une stupidité sans nom.
Mais finalement, on n'est pas tellement hors débat, c'est à l'école que se font les premiers apprentissages, d'autres viennent après bien sûr, mais puisque l'école ne permet pas l'erreur, que font ces enfants après, ceux qui ont été en permanence pointés du doigt et parfois ridiculisés parce qu'ils se trompaient ? ils se cachent, ils ont peur ou bien le contraire, fanfaronnent et accumulent les conneries. Ce n'est pas facile, mais il faudra bien un jour, accepter que nosu ne soyions pas coulés dans le même moule et y'a du boulot, ça commence à la crèche; Si votre enfant ne marche pas à tel âge, on le soupçonne d'avoir du retard intellectuel, diantre ! a-t-on encore le droit d'être différent ici ?
Bon courage Donna et tenez-nous au courant AMITIÉ
Revenir en haut Aller en bas
Roberto
Membre
avatar

Nombre de messages : 418
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   Lun 11 Fév - 11:56

Donna a écrit:
Roberto,

Désolée que mes paroles aient pu vous choquer, bon quand je dit scotchtape c'est bien sure avec humour entre adulte mais jamais j'oserais blesser mon fils en le bombardant de tout les noms, c'était une expression simplement écrite avec humour.

Y'a pas de mal Donna. L'important c'est d'échanger et de chercher ensemble une solution.

J'en ai vu d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donna
Membre
avatar

Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Merci   Mar 12 Fév - 9:39

Bisous et gros calins à vous tous xxxxxxxxxxxxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découragée, je suis au désespoir................   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découragée, je suis au désespoir................
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Je suis le sentiment de rejet exacerbé de Jack.
» Je suis le pire cauchemar des chocapics !! Mouahahaha
» (résolu) bonjour je suis bien embêter avec un cheval ou un virus
» je suis la chouette
» Je suis étourdie de chercher hi hi hi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entraide et divertissement  :: LE CAFÉ :: AD - LIB-
Sauter vers: